Retour
Hydro-circal

Hydro aluminium bas carbone

Hydro définit sa ligne de conduite dans l’aluminium bas-carbone

Aluminium / Norvège

Posté par : Gaëlle Le Huérou 17.12.2020 à 14h00

Hydro veut renforcer sa position dans le segment de l’aluminium bas-carbone, tel que spécifié dans la stratégie du groupe à l’horizon 2025, a indiqué le producteur à l’occasion de la journée de présentation aux investisseurs, le 10 décembre dernier. Le producteur a constaté cette année un accroissement de la demande pour ses produits bas-carbone Circal et Reduxa. Celle-ci devrait encore croître en 2021, anticipe-t-il.

« Nous avons dégagé des capitaux, réduit les coûts et considérablement amélioré nos opérations au sein du groupe, ce qui constitue une base solide pour nos développements futurs », a précisé la pdg du groupe, Hilde Merete Aasheim. « Nous mettons la barre haut. Nous avons fixé des objectifs ambitieux à l’horizon 2025, en plus d’une stratégie claire qui vise à faire d’Hydro un leader durable et bénéficiaire . »

 

Se diversifier et s’élargir dans le recyclage

Autre volet de la stratégie du groupe, la diversification des activités et l’élargissement du portefeuille dans des segments, tels que le recyclage, les énergies renouvelables et les batteries.  « Nous allons développer nos activités là où nos capacités coïncident avec les méga tendances, en premier lieu et en priorité dans le recyclage, les énergies renouvelables et les batteries », a-t-elle souligné. « En plus de notre base d’actifs solides et diversifiés, ceux dans le recyclage constituent une base robuste pour croître, tandis que notre division Produits extrudés fournit des solutions innovantes pour répondre à la demande ».

Hydro est doté de 29 usines de recyclage, capables de traiter 2,6 millions de tonnes de déchets. L’objectif a l’horizon 2025 est de doubler l’utilisation des déchets post-consommateurs, ce qui lui permettra d’augmenter son EBIDTA de 114 à 171 millions de dollars.

Le groupe a défini une stratégie tout au long de la chaîne de valeur du recyclage pour ses divisions Métal primaire, Produits laminés et Produits extrudés. Concernant les énergies renouvelables, Hydro a créé une nouvelle entité dont le but est de diminuer l’empreinte carbone et d’améliorer ses compétences dans le secteur pour asseoir son positionnement, dans les pays nordiques et au Brésil, dans un premier temps. Hydro a également créé une nouvelle entité pour ses batteries, qui fait partie de la division Hydro Énergie. A cet effet, le producteur s’est allié en novembre dernier avec le Japonais Panasonic et le producteur public norvégien Equinor pour développer une activité de batteries en Norvège.

 

Le secteur de la fonderie menacé par la crise automobile

26.01.2021
+

Aluminium : satisfait de son année 2020, Alcoa est optimiste pour 2021

25.01.2021
+

Métaux non-ferreux : une reprise encore trop fragile

19.01.2021
+