Retour
cours des métaux

aluminium Jinjiang Sam automobile

Jinjiang Sam en redressement judiciaire

Posté par : Gaëlle Le Huérou 13.12.2019

Viviez.- La fonderie de pièces aluminium pour l'automobile Jinjiang Sam, située à Viviez (Aveyron), a été placée en redressement judiciaire le 10 décembre par le tribunal de commerce de Toulouse, une mesure assortie d’une période d'observation de 6 mois.

L’équipementier subit une baisse de ses commandes de 30%, attribuée à son principal donneur d’ordres : le constructeur Renault, qu’il accuse d’avoir dérogé aux engagements pris en 2017.

En septembre, suite à une grève générale déclenchée par l’annonce d’un plan social prévoyant le licenciement de 250 personnes sur les 385 de l’entreprise, Bruno Lemaire, Ministre de l’économie, avait organisé une table ronde entre la direction et Renault qui s’est engagé à maintenir ses commandes à hauteur de 85 millions d’euros par an pour la période de 2021 à 2025. Les commandes, portant sur des nouvelles pièces de motorisation, doivent aider Jinjiang Sam à se repositionner sur un marché automobile en pleine mutation, avec le déclin du diesel et l’essor des véhicules électriques. Mais malgré le maintien du plan de charge, la cessation de paiement n’a pas pu être évitée.

Du côté du propriétaire de l’entreprise, les investissements se font toujours attendre. Au moment de la reprise, fin 2017, le groupe chinois s’était engagé à investir 18,5 M€ dans la modernisation des outils de production, ce qu’il n’a, à ce jour, toujours pas fait. « Nous sommes dans la logique d'essayer d'élaborer un plan de continuation, si Renault fait un effort, l'investisseur chinois continuera à investir pour rénover l'outil industriel, sinon nous verrons s'il y a des repreneurs », a déclaré l'avocat du groupe chinois.

Jinjiang Sam avait repris le groupe Arche (Sam Technologies, FVM et Alfisa, une filiale espagnole) fin 2017, pour lequel il avait annoncé un investissement global de 42 M€. FVM a elle été placée en redressement judicaire le 29 juillet. Une centaine d’emplois devraient être supprimés sur les 140 que compte l’entreprise, à Villers-la-Montagne..

Jinjiang est un producteur d’aluminium chinois important. Il a repris deux autres entreprises en difficultés dans la région, le producteur de billettes d’aluminium Sabart  Aero Tech, par lequel il a également racheté en octobre dernier le fabricant de pièces pour l’aéronautique Gardner Aerospace Bélesta au Britannique Gardner Aerospace..

 

Métaux non-ferreux : le cuivre s’envole ; le complexe suit… de loin

01.12.2020
+

Aluminnov' 2020 : un événement sous le signe de la décarbonation

01.12.2020
+

Métaux non-ferreux : le cuivre en route pour des sommets

24.11.2020
+