Retour
Chine, émissions

métaux non ferreux Chine Pollution

La Chine s’attaque aux émissions de l’industrie des métaux non ferreux

Métaux non ferreux / Chine

Posté par : Gaëlle Le Huérou 01.12.2021 à 09h00

La Chine a décidé de s’attaquer à la pollution générée par les industries des métaux non ferreux. L’Empire du Milieu - qui cible les fonderies, les fabricants de batteries au plomb et les lignes d’électro-galvanisation - va leur imposer des mesures environnementales plus strictes.   D’ici 2025, les secteurs concernés devront réduire leurs émissions de carbone de 5% par rapport au niveau de 2020. Les métaux, dans la ligne de mire de la Chine, sont : le plomb, le cuivre, le zinc, le nickel, l’étain, le cobalt, l’antimoine, le mercure, le cadmium, le chrome, l’arsenic et le thallium, a fait savoir le ministère de l’Environnement, le 22 novembre. Plus largement, le pays cible toute la chaîne, de l’extraction, en passant par la transformation...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

La Chine lève sa taxe sur les importations de batteries au plomb usagées

13.01.2022
+

Après les belles performances de 2021, un tassement est prévu en 2022

05.01.2022
+

Déchets & seconde fusion : possibles tensions au T1-2022

14.12.2021
+
Compte Client