Retour
cours des métaux

métaux cuivre production

La production chinoise de cuivre va-t-elle, oui ou non, baisser ?

Argus des Métaux

Posté par : Juliette Ulmann 27.03.2024 à 14h30

 Le cuivre est à un plus bas de deux semaines. Les investisseurs sont à l’affût de détails alors que les fonderies chinoises doivent se réunir pour décider d’une baisse de production. Sur le LME, le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,7 % à 8.802 $/t. Plus tôt dans la séance, il a atteint 8,792.5 $/t, soit son niveau le plus bas depuis le 13 mars.          

Lundi 18, les fonderies chinoises ont annoncé leur intention de réduire leur volume de production. Il n’a pas fallu plus de détails pour que le cuivre soit propulsé à un pic de 11 mois. « La hausse du cuivre était quelque peu excessive », commente Dan Smith, directeur des recherches pour Amalgamated Metal Trading. Les fonderies doivent se réunir le 28 pour élaborer un plan de maintenance et de réduction des capacités. Les perspectives sont incertaines : un institut de recherche soutenu par l’Etat a déclaré que la production de cuivre en Chine devrait augmenter de 3 % cette année… La forte accumulation saisonnière des stocks a également freiné l’enthousiasme des spéculateurs. L’écart entre les contrats comptant et à trois mois est toujours aussi important, suggérant une hausse à venir des stocks. « Le cuivre n’est pas loin de sa juste valeur, toujours soutenu par des fondamentaux solides à long terme, ce qui laisse entrevoir une nouvelle hausse des cours cette année », ajoute Dan Smith en se référant à l’augmentation des bénéfices industriels chinois. L’or grimpe en attendant les données d’inflation qui orienteront la politique monétaire.

Record historique à Shanghai

09.04.2024
+

Déchets & seconde fusion : en hausse… précaire ?!

09.04.2024
+

Le cuivre du ShFE propulsé à des sommets

08.04.2024
+