Retour
cours des métaux

aluminium Le Bélier automobile

Le Bélier passerait sous pavillon chinois en 2020

Posté par : Gaëlle Le Huérou 09.12.2019

Le fabricant de pièces aluminium pour l'automobile Le Bélier devrait passer sous pavillon chinois l'an prochain. Des négociations exclusives ont débuté avec le Chinois Wencan, à qui les principaux actionnaires majoritaires céderaient 61,69% de participation, soit la totalité de leurs parts.

Le prix de l’action a été fixé à 38,18 euros, soit une valeur en hausse de 29% par rapport à celle de la clôture du 6 décembre de 29,60 euros de l’équipementier girondin ainsi valorisé à 251,3 millions d’euros.

Le conseil d’administration est favorable au rachat par le groupe chinois Guangdong Wencan die Casting Co., qui, selon le communiqué publié le 9 décembre, permettra de profiter « des technologies de Wencan pour renforcer son développement, en particulier en Europe et en Amérique du Nord, tout en s'appuyant sur la position de Wencan en Chine pour accroître son activité historique dans la région ».

  Philippe Dizier, dg de Le Bélier, estime que « cette opération stratégique permettra aux deux groupes de renforcer leur développement sur les marchés du freinage, de l'admission, du châssis, des pièces de structure et de celles liées aux véhicules électriques grâce à leurs technologies et positionnements géographiques complémentaires ».

L’opération, qui devra être soumise aux autorités compétentes françaises et étrangères, pourrait être finalisée d’ici la fin du premier semestre 2020. Wencan devra déposer un projet d’offre publique d’achat obligatoire à hauteur du capital. La fonderie chinoise fera appel à ses propres fonds à hauteur de 60% pour financer l’opération, le reste du financement sera obtenu auprès de la Société Générale et d’une banque chinoise.

 Le Bélier a réalisé un chiffre d’affaires de 73,8 millions d’euros au 3ème trimestre 2019.