Retour
cours des métaux

cuivre Chine Russie

Le cuivre bat en retraite

Argus des Métaux

Posté par : Aline Lecuq 16.04.2024 à 14h30

Le cuivre a effacé une partie des gains amassés hier, mis à mal par les chiffres publiés ce matin en Chine montrant que l’activité des usines s’est affaiblie. Parallèlement, le métal rouge pâtit du renforcement du dollar, alors que le marché s’interroge, au regard des indicateurs publiés récemment, sur la date à laquelle la Réserve fédérale américaine commencera à baisser ses taux.

A Londres, le cuivre pour livraison à trois mois a reculé d’environ 1% depuis l’ouverture, il évolue juste en deçà des 9.500 $/tonne. Hier, il avait touché un sommet plus vu depuis juin 2022, à 9.640,50 $/tonne.

La production industrielle chinoise a progressé de 4,5% sur un an, en mars, soit un niveau ralenti comparativement au rythme de janvier-février, qui était de 7%. Les analystes tablaient quant à eux sur une hausse de 6%. Les ventes au détail se sont également révélées inférieures aux attentes, même si l’économie, dans sa globalité, a dépassé les attentes au premier trimestre.

« Aujourd’hui, ce sont les perspectives chinoises qui semblent fragiliser le marché », commente Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank. Il estime que certains spéculateurs liquident sans doute des positions haussières. « Toute faiblesse à court terme exposera le marché à des liquidations de positions longues », avertit-il.

« Dans la mesure où les coûts de financement ne baisseront pas au rythme attendu par le marché, cela pourrait dissuader certains opérateurs de reconstituer leurs stocks », fait-il remarquer.

Le marché marque une pause

24.05.2024
+

La demande chinoise préoccupe le marché

24.05.2024
+

Les métaux de base battent en retraite

23.05.2024
+