Retour
cours des métaux

cuivre Chine croissance économique

Le marché des métaux non ferreux reprend son souffle après les données chinoises

Argus des Métaux

Posté par : Gaëlle Le Huérou 18.01.2024 à 14h30

 Le cuivre évolue dans le vert à l’issue de la matinée, au lendemain de la publication de données économiques chinoises décevantes. Ce sont ces dernières qui ont précipité le métal à un creux de six semaines, à 8.258 $/t, plus tôt en séance. Actuellement, le cours à trois mois du métal rouge cote en hausse de 0.07% depuis l’ouverture, à 8.274 $/t. Il est en passe d’enregistrer sa quatrième baisse consécutive hebdomadaire. « Fin 2023, le marché était soutenu par un sentiment haussier, nourri par la perspective d’un abaissement des taux directeurs américains. Le marché avait intégré cette probabilité, a commenté Dan Smith, directeur de recherche pour Amalgamated Metal Trading. Mais, 2024 débute avec des chiffres de l’inflation américaine et britannique relativement forts et des données chinoises ressorties en deçà des attentes, ce qui contraint le marché à un atterrissage ». Les données publiées hier montrent que la croissance chinoise a été plus faible qu’attendu et que l’immobilier n’est pas sorti de sa crise. « La crise du secteur immobilier impacte fortement l’économie chinoise, mais pas tellement la demande en métaux », constate Dan Smith.

Les importations chinoises d’aluminium ont bondi de 28% sur un an à 3,1 millions de tonnes en 2023. Le métal léger se négocie en baisse de 0,14% depuis l’ouverture, à 2.175 $/t. Il a, lui aussi, dévissé plus tôt en séance à 2.173,5 $/t, son niveau le plus bas depuis le 14 décembre, jour depuis lequel les stocks d’aluminium se sont renfloués de 25%.

La Chine s’endort, le LME décroche

23.07.2024
+

Le cuivre et l’aluminium en difficulté

22.07.2024
+

Le cuivre déçu par l’absence de mesures chinoises

19.07.2024
+