Retour
cours des métaux

nickel Russie or

Le nickel poursuit sa course

Argus des Métaux

Posté par : Aline Lecuq 22.02.2024 à 14h30

Le nickel s’est propulsé à un sommet de dix semaines ce matin, touchant brièvement le seuil des 17.200 $/tonne, avant de céder quelques dizaines de dollars. A l’heure où nous rédigeons ces lignes, le cours du nickel pour livraison à trois se négocie à 17.170 $/tonne, soit un bond de 1,36% depuis l’ouverture. « Tout est lié à la menace de sanctions », souligne un négociant, faisant référence au nouveau train de mesures visant la Russie, qui sera annoncé demain par le président américain Joe Biden. A quelques jours de l’anniversaire de la guerre en Ukraine, et après la mort de l’opposant politique à Vladimir Poutine, Alexei Navalny, Washington pourrait vouloir frapper fort, notamment sur le secteur des métaux, une source de revenus conséquente pour la Russie. Malgré cette réaction forte du marché, l’impact réel de nouvelles sanctions sur l’offre et la demande devrait rester limité, dans la mesure où les Etats-Unis n’importent que peu de métal russe depuis qu’ils ont mis en place des droits de douanes élevés, l’année dernière. Rappelons, en outre, que le marché du nickel est excédentaire, en raison de l’augmentation de l’offre indonésienne.

L’or enregistre une progression sur l’ensemble de la matinée, où il a profité du tassement du dollar et de son statut de valeur refuge, dans un contexte de tensions géopolitiques au Moyen-Orient et dans l’attente de la publication d’indicateurs économiques aux Etats-Unis. Le métal jaune s’apprécie ainsi de 0,3% à 2.030 $/once à l’issue de la matinée. Il évolue aux niveaux pratiqués le vendredi 9 février.

Au seuil des 10.000 $ le cuivre reprend son souffle

23.04.2024
+

Le nickel et l’étain a des sommets plurimensuels

22.04.2024
+

Les primes sur les métaux de base impassibles face aux interdictions américaine et britannique

22.04.2024
+