Retour
matières premières

matières premières prix

Matières premières : des scenarii haussiers

Posté par : Gaëlle Le Huérou 24.06.2021 à 14h10

La banque d’investissement Goldman Sachs voit le cours du baril de Brent atteindre une moyenne de 80 $ au troisième trimestre, avec des envolées probables bien au-delà.

Elle estime, d’autre part, que l’or est sous-évalué au regard de ses fondamentaux réels et nominaux : le métal jaune s’inscrira dans un scenario de forte progression, ce qui sous-entend une demande limitée en tant que valeur refuge ou de couverture contre l'inflation.

Elle prévoit également un déficit d’offre pour le cuivre cette année et en 2022. Au second semestre, le déficit en cathodes pourrait s’élever à 450.000 tonnes.

Plus largement, la banque estime que la récente contraction des cours des matières premières, consécutive à la décision de la Réserve fédérale américaine de relever ses taux directeurs en 2023, doit être envisagée comme une opportunité d’achat. « Le scenario haussier des cours repose sur un déficit d’offre et une demande croissante. Il n’a rien à voir avec le risque d’inflation ni avec la politique monétaire de la Fed », a indiqué la banque dans une note. Toutefois, la reprise sur les marchés des matières premières, hors énergies, risque d’être plus lente que prévu suite aux récentes liquidations et compte tenu des « chocs » liés aux changements climatiques et au repositionnement de la Chine, a averti Goldman.

 

Le dérèglement des chaînes d’approvisionnement fait grimper les primes

18.10.2021
+

Ecobat Stolberg fermée jusqu’au printemps 2022

18.10.2021
+

Tesla ira s’approvisionner chez Prony Resources en Nouvelle Calédonie

14.10.2021
+