Retour
cours des métaux

palladium Norilsk Nickel offre

Palladium : Norilsk Nickel soulage les tensions du marché

Posté par : Gaëlle Le Huérou 10.02.2020

Le producteur russe de palladium (et de nickel) Norilsk Nickel a décider de livrer au marché international trois tonnes de lingots de palladium, qu’il détient au travers du fonds Global Palladium Fund, pour soulager ponctuellement les tensions sur l’offre.

Norilsk Nickel est le premier producteur mondial de palladium. Le cours spot du métal, utilisé dans le secteur automobile pour limiter les émissions de gaz à effets de serre, a franchi le seuil de 2.500 $/t en janvier pour la première fois de son histoire après que des coupures d’électricité ont entraîné des arrêts de production en Afrique du Sud, un des principaux pays producteur de ce métal, exacerbant les tensions sur les disponibilités déjà très fortes.

Environ 340 tonnes de palladium sont consommées chaque année et le marché souffre de l’insuffisance de l’offre depuis plus d’une décennie, les constructeurs automobiles ayant augmenté leurs achats pour répondre au durcissement des normes environnementales.

Norilsk Nickel a constaté de vives tensions sur les marchés de Londres et de Zurich en janvier, explique Anton Berlin, directeur de marketing du groupe. « Nous pensons que le marché a sur-réagi mais nous sommes concernés par les turbulences rencontrées dernièrement par le marché », explique-t-il encore.

Habituellement Global Palladium Fund achète du palladium auprès des autres détenteurs de stocks, qu’il revend ensuite aux acteurs industriels.

Le groupe a d’autre part décidé d’augmenter sa production de lingots, aux dépens de la qualité éponge, cette année. Il maintenait en revanche l’objectif global de 85 tonnes inchangé.

 

Norilsk Nickel : un bénéfice net en hausse de 95% sur 2019

28.02.2020
+

Le rhodium cinq fois plus cher que l’or

20.01.2020
+

Les matières premières en 2019

06.01.2020
+