Retour
cours des métaux

plomb Chine batteries

Plomb / Chine

Les stocks de la ShFE au plus bas depuis vingt-huit mois

Posté par : Gaëlle Le Huérou 06.04.2020

Shanghai.- Les stocks de plomb conservés par la bourse Shanghai Futures Exchange (ShFE) ont reculé la semaine passée pour la sixième fois consécutive pour tomber à un plus bas de vingt-huit mois.

Les acheteurs s’approvisionnent en effet directement auprès des magasins de la bourse pour pallier le manque de disponibilités en métal de seconde fusion en Chine.

Les stocks ont chuté de 38% la semaine passée à 8.656 tonnes, leur plus bas niveau depuis le mois de novembre 2018. Les affineurs de plomb ont réduit leurs capacités en raison de l’insuffisance de matière première liée à la mise en quarantaine de certaines provinces chinoises.

« En période de quarantaine, les déchets ne sont plus collectés ou tout simplement ne sont plus générés puisqu’il n’y a pas d’activité industrielle. Les consommateurs de plomb s’approvisionnent donc sur le marché de la première fusion », explique Colin Hamilton, pour BMO Capital Markets.

Selon une enquête menée par le cabinet de conseil Mysteel auprès de cinquante recycleurs chinois, la production de plomb a augmenté de 203,2% en mars, à 149.500 tonnes. La production d’avril devrait être supérieure encore à 220.500 tonnes, ce qui laisse espérer une inversion de tendance des stocks prochainement.

Ces cinquante recycleurs représentent à eux seuls 83% des capacités de recyclage de vieilles batteries en Chine, soit l’équivalent de 8,38 millions de tonnes, selon Mysteel. « Presque toutes les affineries étaient arrêtées jusqu’à la fin du mois de février. L’insuffisance d’offre en vieilles batteries a contraint les recycleurs à réduire leurs capacités », ajoute Dina Yu, analyste pour Commodity Research Unit Group. « La production a un peu augmenté la semaine dernière, tandis que la demande est restée stable. La production reste toutefois inférieure à la demande, les stocks continuent donc de reculer », précise-t-elle.