Retour
Recylex

Recylex Campine plomb

Plomb / France : fin de l’histoire pour Recylex, ses usines confiées à Campine

Plomb / France

Posté par : Gaëlle Le Huérou 13.07.2022 à 08h45

Le tribunal de Commerce de Paris a décidé, mercredi 6 juillet, du sort de Recylex : les deux usines d’Escaudoeuvres (Nord) et de Villefranche-sur-Saône (Rhône) - soit près de 88 M€ de CA en 2021 - seront reprises par son concurrent belge Campine.   Campine était la seule société à avoir formulé une offre ferme de reprise pour les deux usines de recyclage de plomb et de polypropylène, dotées d’une capacité de recyclage de 90.000 tonnes de batteries et de 11.000 tonnes de déchets de polypropylène. La reprise a été effectuée dans le cadre d’un « prépack cession ». Recylex demeure en redressement judiciaire en raison de sa dette et de son lourd passif environnemental. Le groupe, dont l’histoire remonte à 1881, avait demandé...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Argus des Métaux - Les investisseurs désertent les marchés de métaux

02.08.2022
+

Excédent pour le plomb et déficit pour le zinc

04.05.2022
+

Plomb : Recylex demande l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire

15.04.2022
+
Compte Client