Retour
cours des métaux

aluminium cuivre nickel

Primes : l’aluminium orienté à la hausse

Posté par : Gaëlle Le Huérou 22.01.2021 à 18h00

Rotterdam.– Peu de choses à signaler cette semaine si ce n’est le contexte positif du marché de l’aluminium et le petit regain de demande observé sur le marché du zinc. Les échanges sont restés limités dans l’ensemble et mis à part une hausse des primes sur les lingots d’aluminium non dédouanés, aucun mouvement n’a été enregistré par ailleurs.

 

Aluminium : marché haussier

Le retour du contango et de la demande en lingots P1020 ont permis un regain d’optimisme, qui s’est traduit au niveau des primes conclues sur les livraisons de lingots non dédouanés, départ entrepôts de Rotterdam, par une progression de 3 $ à la fourchette haute à 110-118 $/t. « Le scénario concernant les lingots non dédouanés n’est assurément pas baissier. Les primes ne peuvent que progresser au regard des conditions de marché », considère un trader. Les primes sont soutenues par une demande ferme de la part des consommateurs, en témoignent les niveaux record des primes nouées en marge des livraisons de billettes atteints la semaine passée. « Outre l’activité liée à la position de contango, les utilisateurs finaux ont également acheté de l’aluminium, les conditions étant positives », confirme un second trader.

Le marché des lingots dédouanés bénéficie de la robustesse de celui des lingots non dédouanés. Les primes sont néanmoins restées inchangées, à 150-155 $/t, depuis la semaine passée. Les offres sont faites entre 160 et 170 $/t mais seules quelques transactions ont été finalisées dans la fourchette.

En Italie, les primes sur le métal dédouané disponible sur une base fca se nouent entre 205 et 215 $/t, inchangées, elles aussi, depuis la semaine passée.

 

Billettes d’aluminium : nouvelle progression

Les primes sur les billettes d’aluminium 6063 ont poursuivi leur progression en Europe, où les tensions sur les disponibilités sont vives. Elles ont renchéri à 350-380 $/t, à Rotterdam, à 390-420 $/t en Allemagne et à 400-420 $/t en Italie.

 

Cuivre : sans relief

Les cathodes continuent de sortir du  port de Rotterdam, où l’essentiel des stocks européens sont conservés. Depuis le 12 janvier 4.500 tonnes de cancelled Warrants (métal réservé), ont été retirées des entrepôts du LME. Le niveau des Warrants a, lui, un peu baissé sur une semaine, à 42.275 tonnes. Au total, les magasins du LME abritent 43.725 tonnes de cuivre, ceci comparé aux 52.875 tonnes du début d’année et aux 90.000 tonnes du mois de novembre 2020. Les primes établies sur les cathodes cif Rotterdam demeurent immuables à 40-50 $/t, une fourchette qu’elles occupent depuis avril 2020. Idem pour les cathodes livrées en Allemagne et les cathodes cif Livourne en Italie, qui sont inchangées, respectivement, à 70-90 $/t et 50-60 $/t.

 

Zinc : petit regain de demande

Les primes se sont stabilisées cette semaine après la baisse de la semaine passée, grâce à un regain de demande, encouragé par le recul des cours du zinc sur le LME. Les primes sur les lingots SHG, fca Anvers et Rotterdam, se nouent entre 95 et 105 $/t. Elles avaient reculé de 10 $ à la fourchette haute le 12 janvier. « L’année a démarré lentement mais des achats ont été effectués ces derniers jours, en raison de la baisse des cours », indique un trader du Nord de l’Europe. Plusieurs sources confirment qu’une partie des volumes seraient réservés à destination des acteurs du recyclage et des déchets, ce qui montre que, contrairement à ce que le marché anticipe, le mois de janvier pourrait être robuste en termes de demande. Sur une semaine, le cours du zinc a perdu 100 $ à 2.650 $/t, refluant ainsi sous les 2.700 $/t pour la première fois depuis novembre 2020.

Les primes sont également inchangées en Italie, que ce soit sur le métal disponible fca ou livré. Elles se scellent, respectivement, à 150-160 $/t et 170-190 $/t.

 

Nickel : très peu d’activité

Pas de mouvement non plus sur le marché européen du nickel, pénalisé par une offre abondante et des cours LME élevés, qui s’expliquent par les nouvelles menaces brandies par Les Philippines concernant les productions minières. En conséquence, peu de transactions ont été réalisées sur le marché spot des cathodes entières, où les primes se nouent entre 35 et 60 $/t, inchangées sur une semaine. Peu d’achats spot également sur le marché des cathodes coupées où les primes sont finalisées dans la fourchette de 160-200 $/t. S’agissant des briquettes de nickel, un contrat aurait été signé pour une prime située dans le haut de la fourchette de 20-80 $/t. Les échanges, pour l’essentiel destinés au secteur de l’acier inoxydable, sont restés très limités ces derniers jours. « Les cours sont trop élevés depuis un moment. Ils devraient prochainement subir une correction », prévoit un trader du Vieux Continent.

 

Hag’tech et Inoxyda allient leurs forces pour relocaliser en France

16.09.2021
+

Les prix du LM24 freinés par la lenteur de la demande automobile

15.09.2021
+

La fonderie Alu du Poitou vouée au même sort que la fonderie Fonte ?

15.09.2021
+