Retour
Recylex, sous groupe allemand

Recylex sous-groupe allemand plomb

Recylex place son sous-groupe allemand sous protection

Hambourg.- Le groupe Recylex a indiqué, jeudi 14 mai, que Weser-Metall GmbH, Harz-Metall GmbH, Norzinco GmbH et PPM Pure Metals GmbH ont déposé une demande d’ouverture de procédure dite de « bouclier de protection », conformément à l’article 270 b du code allemand de l’insolvabilité.

 

L’ouverture d’une procédure dite de « gestion directe » a été sollicitée pour les autres entités allemandes (Recylex GmbH, C2P Germany GmbH et la société de gestion immobilière Recylex Grundstücksverwaltungsgesellschaft mbH).

 

L’objectif qui était de redresser le groupe dans son ensemble, initié en 2018, est ainsi interrompu en raison des effets de la pandémie de SARS-CoV-2.

 

Les sociétés françaises de Recylex ne figurent pas dans le périmètre de ces procédures de droit allemand.

 

Le groupe indique dans son communiqué qu’il étudie les conséquences de cette situation sur ses activités.

 

Sébatian Rudow, pdg du groupe a déclaré que : « Les changements rapides causés par le SARS-CoV-2 ont des effets que nous ne pouvons plus maîtriser. L’effondrement du cours du zinc et la détérioration des perspectives économiques font désormais disparaitre les perspectives de continuité d’exploitation de la société Harz-Metall GmbH. En conséquence, l'ensemble du management des entités allemandes a été contraint par la loi allemande de demander l’ouverture de procédures d’insolvabilité pour toutes les sociétés allemandes du Groupe ».