Retour
cours des métaux

métaux cuivre Chine

Sessions parlementaires chinoises : mesures de relance en vue ?

Argus des Métaux

Posté par : Juliette Ulmann 04.03.2024 à 08h30

Les métaux de bases sont en retrait en raison d’une faible demande chinoise. Les dernières données industrielles ont déçu. Certains participants espèrent toutefois que les sessions parlementaires chinoises seront l’occasion de décider d’un plan de relance.

Sur le LME, le cuivre pour livraison à trois mois recule de 0,2 % à 8,486.50 $/t. Sur le ShFE, le contrat le plus échangé (échéance avril) baisse de 0,1 % à 68.900 yuan/t (9,571.31 $).  Les stocks du ShFE continuent d’augmenter : selon le dernier inventaire, ils comptent 214.487 tonnes de cuivre, soit leur niveau le plus élevé depuis mars 2023. « La reprise de la consommation après les fêtes du Nouvel An lunaire est plus lente que les autres années », indiquent des analystes de Jinrui Futures. En février, l’activité manufacturière chinoise a reculé pour le cinquième mois consécutif. Ces données décevantes ont ravivé la demande pour des mesures de relance, et ce d’autant plus que les sessions parlementaires chinoises, évènement annuel majeur, se tiendront de 5 au 11 mars.

Les analystes de Jinrui Futures ajoutent que les achats spot de cuivre pourraient s’améliorer en parallèle du déstockage qui doit débuter en mars.

Les métaux de base sont soutenus par un dollar affaibli sous la pression d’une baisse des rendements des bons du Trésor. Les courtiers sont  à l’affût des prochaines baisses de taux.

LME : après l’emballement… la prudence

23.04.2024
+

Déchets & seconde fusion : hausses… poussives !

23.04.2024
+

L’étain à l’assaut des sommets

22.04.2024
+