Retour
cours des métaux

Chine cuivre prix

Un complexe des métaux de base sur la retenue

Argus des Métaux

Posté par : Gaëlle Le Huérou 05.03.2024 à 14h30

Le cuivre se maintient en retrait, de quelque 0,4%, à mi-séance, à 8.507 $/t. Les opérateurs espéraient des annonces de mesures de soutien à l’économie, à l’issue de la première journée de la grand-messe annuelle du gouvernement chinois. Par ailleurs, les opérateurs attendent la publication des chiffres de l’emploi non agricole, de février, outre-Atlantique ; ils pourraient donner des indications sur la conduite future de la Réserve fédérale américaine, qui se réunira jeudi. La Chine s’est fixé un objectif de taux de croissance de 5% en 2024. « Rien de particulier n’a émergé de cette première journée de rassemblement politique en Chine. Une pression à la vente s’exerce sur le cuivre et l’aluminium, et elle devrait perdurer tout au long de la première moitié du mois », anticipe Alastair Munro, stratège pour Marex. Les Chinois n’ont pas encore effectué leur retour sur le marché depuis la fin des congés du Nouvel An lunaire. Mais des fonds, haussiers pour le cuivre au second semestre, prennent des positions sur le marché options. Le métal rouge est, toutefois, soutenu par le repli de ses stocks au LME, de 32% depuis le début de l’année. L’une des explications : les retards de livraisons depuis l’Amérique du Sud et l’Afrique qui poussent les opérateurs à puiser dans les magasins de Hambourg. Les stocks y ont reculé de 60%, à 11.800 tonnes depuis le 23 janvier.

A contrario, les stocks de plomb ne cessent de se renflouer : +4.650 tonnes ce jour, ce qui porte le volume total à 187.750 tonnes, soit leur plus haut niveau en 7 ans. Le métal mou fléchit de 0,6%, à 2.040 $/t.

LME : après l’emballement… la prudence

23.04.2024
+

Déchets & seconde fusion : hausses… poussives !

23.04.2024
+

Le nickel et l’étain a des sommets plurimensuels

22.04.2024
+