Retour
cours des métaux

zinc acide sulfurique Chine

Zinc / Chine : trop de stocks d’acide sulfurique, les fonderies diminuent leur cadence

Posté par : Gaëlle Le Huérou 18.02.2020

Shanghai.– Plusieurs fonderies de zinc chinoises ont réduit leurs capacités pour éviter d’avoir des stocks d’acide sulfurique trop importants, un produit issu de la transformation des concentrés de zinc.

Le blocage des routes mis en place en Chine pour freiner la propagation du coronavirus empêche d’écouler les stocks auprès des fabricants de fertilisants et autres produits chimiques. L’affinage d’1 tonne de concentrés génère 2 tonnes d’acide sulfurique.

Le producteur Hanzhong, qui possède trois lignes de production d’une capacité totale de 360.000 tonnes par an, a mis à l’arrêt au moins un tiers d’entre elles. Situé dans la province de Shaanxi, qui borde la province de Hubei - cœur de l’épidémie de coronavirus - le producteur vend son acide sulfurique à un prix inférieur au prix de production, la demande étant exceptionnellement basse.

Le producteur Yuguang Gold & Lead, qui a suspendu 100.000 tonnes de capacités sur 300.000 au total, vend lui son acide sulfurique aux fabricants de produits chimiques de la province de Hubei, où ils sont présents en nombre. Ces derniers consomment jusqu’à un cinquième de la production chinoise. Or les transports sont quasiment arrêtés dans une douzaine de villes de la province, dont Wuhan. « Les camions adaptés à ce genre de produits chimiques manquent et les chauffeurs ne veulent pas livrer dans la province de Hubei de peur d’être mis en quarantaine », explique un trader de concentrés de zinc.