Retour
aliminium

nickel aluminium sanctions occidentales

Aluminium, nickel : pas de sanctions supplémentaires sur les importations russes

nickel, aluminium, sanctions occidentales

Posté par : Gaëlle Le Huérou 29.02.2024 à 11h00

Cette fois encore, l’aluminium et le nickel ne feront pas partie de la liste des secteurs retenus pour figurer dans le nouveau train de sanctions préparé par les gouvernements occidentaux à l’encontre de la Russie. Des sanctions directes étaient pourtant attendues par les producteurs occidentaux et avaient été à l’origine d’une progression des cours sur le LME.   Vendredi 23 février, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l’Union européenne ont décidé de nouvelles sanctions économiques à l’encontre de la Russie, en guerre contre l’Ukraine. Des mesures avaient été envisagées sur les importations de nickel et d’aluminium d’origine russe, mais les pays occidentaux ne sont pas parvenus à trouver un accord. Les niveaux inégaux d’importations...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Alcoa formalise la vente éventuelle de San Ciprian

23.04.2024
+

Prises de bénéfices

23.04.2024
+

Le nickel et l’étain a des sommets plurimensuels

22.04.2024
+
Compte Client