Retour
métaux non ferreux

aluminium bas carbone zinc nickel

L’aluminium bas carbone désormais assorti d’une surcharge

Panorama des primes

Posté par : Gaëlle Le Huérou 13.06.2022 à 17h50

La demande en aluminium bas carbone ne cesse de croître en Europe, où les offres de primes pour 2023 et au-delà ont augmenté, constatent les acteurs du marché.   De plus en plus de consommateurs exigent que le métal provienne de productions durables et sont, pour cela, enclins à payer une surcharge. « Les offres pour 2023 sont très élevées parce que la demande est là et que les consommateurs veulent sécuriser leur approvisionnement à long terme », indique un trader. Et de préciser : « Si vous voulez de l’aluminium vert pour 2023, il faudra vous acquitter d’une surcharge de 30 $/t, voire davantage ». Des acteurs de marché disent recevoir des offres pour 2023 et au-delà à 50 $/t. D’autres signalent cependant avoir signé aux...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

La défense américaine signe un contrat avec Lynas

22.06.2022
+

Un marché dominé par un sentiment baissier

21.06.2022
+

Le marché entre facteurs haussiers et facteurs baissiers

08.06.2022
+
Compte Client