Retour
cours des métaux

PSA automobile aluminium

La fonderie de PSA Mulhouse tire sur les volumes

Posté par : Gaëlle Le Huérou 14.02.2020

Mulhouse.– L’activité de la fonderie d’aluminium du site de PSA Mulhouse ne connaît pas de ralentissement. Au contraire. Cette dernière va être équipée ce mois-ci d’une cinquième ligne d’usinage, dite de parachèvement pour appliquer des finitions aux pièces fabriquées : des carters-cylindres de moteur à essence.

La ligne de parachèvement réservée aux moteurs essence, qui peut usiner jusqu’à 600.000 pièces par an, ne devrait démarrer qu’à un cinquième seulement de ses capacités et sera utilisée pour répondre à la sur-demande.

Sur les cinq lignes de production, une seule est polyvalente, la LPP4 (Ligne de Parachèvement Polyvalente 4). Elle peut traiter des pièces dédiées aux moteurs essence comme diesel. Sa capacité est également de 600.000 pièces par an et elle fonctionne au maximum de son potentiel depuis septembre 2019.

L’usine PSA de Mulhouse joue sur la souplesse, tant en matière de volumes que de débouchés. Grâce à la LPP4 et à la nouvelle ligne - qui ont représenté des investissements respectifs de 8,5 et 9,5 millions d’euros - PSA Mulhouse est en mesure de répondre plus rapidement à la demande à la fois pour les moteurs essence et les moteurs diesel. Les investissements réalisés visaient également à absorber les retards pris par rapport aux lignes de production. En outre, la fonderie, intégrée au groupe, doit fournir à ce dernier le maximum de carters, ceux-ci étant moins chers que ceux disponibles auprès des autres fabricants. Quant aux débouchés, les carters fabriqués à l’usine conviennent également pour les moteurs hybrides.

Sur les trois fonderies du groupe PSA, seule l’usine de Mulhouse est capable de fabriquer ces pièces de moteur. Elle fournit les sites du groupe de Douvrin (Nord), de Trémery (Moselle), de Szentgotthárd (Hongrie) et de Tychy (Pologne). Elle approvisionne également l’usine Ford de Dagenham (Grande-Bretagne) avec qui elle partage un projet commun.

 

Billettes d'aluminium : des progressions de primes portées par la demande

18.11.2020
+

Métaux non-ferreux : vaccins… le marché veut y croire

17.11.2020
+

Primes : les volumes d’échanges de métaux non ferreux se tassent à l’approche de la fin d’année

13.11.2020
+