Retour
cours des métaux

Chine Evergrande cuivre

Le cuivre fléchit avec la Chine

Argus des Métaux

Posté par : Gaëlle Le Huérou 29.01.2024 à 14h30

Le marché des métaux industriels entame la semaine dans le rouge, les investisseurs doutant de la capacité de la Chine à surmonter sa crise immobilière, au vu des derniers indicateurs. Il est également pénalisé par le renforcement du dollar. Le cuivre cède ainsi, à mi-séance, 0,2% à 8.525 $/t. Le métal rouge avait culminé la semaine passée à un pic de 3 semaines, à 8.599 $/t, après le soutien de la banque centrale au système bancaire du pays. Mais le métal est mis en difficulté par de nouvelles informations montrant que la Chine peine à redresser la tête : les profits en 2023 ont reculé pour la 2e année consécutive et le géant chinois de la construction China Evergrande a été placé en liquidation judiciaire. « L’incertitude est un problème. La Chine doit intervenir sur plusieurs fronts et la Fed donne des signaux contradictoires », note John Meyer, de SP Angel. La montée de stocks du ShFE est également préoccupante : ils se sont renfloués de 50% depuis début janvier.

L’or profite, ce lundi, d’une montée des tensions en mer Rouge, où le pétrolier Marlin Luanda, propriété du négociant Trafigura, a fait l’objet d’un tir de missile par les rebelles Houthis du Yémen. Ainsi, à l’issue de la matinée, le métal jaune s’appréciait de 0,4%, à 2.026 $/once. « Néanmoins, l’or n’est pas parvenu à sortir de la fourchette étroite dans laquelle il se trouve, les investisseurs étant concentrés sur l’évolution des taux d’intérêt américains », constate Ricardo Evangelista, analyste pour ActivTrades.

Meilleure semaine en 7 mois pour le nickel

23.02.2024
+

Aurubis va mettre ses compétences environnementales au service de Codelco

23.02.2024
+

Le marché profite de la contraction du dollar

21.02.2024
+