Retour
cours des métaux

hausse des stocks nickel aluminium

Métaux industriels : trajectoires corrigées

Argus des Métaux

Posté par : Gaëlle Le Huérou 28.12.2023 à 14h30

Le cuivre subit ce jour des prises de bénéfices, après le sommet d’hier de près de 5 mois. Il accuse une contraction de 0,6% en début d’après-midi, à 8.640 $/t, après avoir touché hier 8.716 $/t, son niveau le plus haut depuis le 1er août. « Le cuivre a progressé rapidement au cours des dernières séances, il semblerait que le mouvement de correction correspondent à des prises de bénéfices. Les inquiétudes concernant la croissance et le marché immobilier chinois subsistent », commente Robert Montefusco, de Sucden Financial. Le métal rouge a renchéri de 10% depuis son creux de 10 mois de 7.856 $/t atteint le 23 octobre. La baisse des cours est cependant limitée par le repli du dollar.

L’aluminium recule, lui aussi, de moins de 1%, à 2.366 $/t, une baisse consécutive aux livraisons effectuées en direction des magasins du LME (+27.325 t, à 551050 t). Les stocks atteignent là leur plus haut niveau depuis 6 mois ; ils se sont renfloués de 24% ces deux dernières semaines. Le métal léger avait touché hier un pic de 8 mois à 2.400 $/t, porté par des achats techniques et des craintes sur les approvisionnements.

Le nickel dévisse de 1,2% à 16.730 $/t, impacté par le bond des stocks (+4.218 t), au plus haut depuis juillet 2022.

L’or a, de son côté, atteint un sommet de 3 semaines, porté par la contraction du dollar et des bons du Trésor américain, tandis que le marché parie sur une baisse des taux américains début 2024. Le métal jaune a culminé à 2.088,3 $/once au cours des échanges.

Nickel : la France va accorder un prêt conditionné de 140 M€ à Prony Resources

23.02.2024
+

Hydro : sans demande, pas de redémarrage des capacités européennes d'aluminium

21.02.2024
+

Coup de boost pour l’aluminium

21.02.2024
+