Retour
Cyclope, 2021

Cyclope métaux non ferreux 2021

Rapport CyclOpe : pas de super-cycle

Posté par : Gaëlle Le Huérou 03.06.2021 à 18h00

Paris.- Selon le 35ème rapport annuel du CyclOpe, la flambée des cours des matières premières tient essentiellement au rattrapage consécutif à la crise sanitaire de 2020, les effets duquel devraient bientôt s’estomper.

              Les métaux ont atteint des sommets historiques récemment mais, selon Yves Jégourel, codirecteur du rapport avec Philippe Chalmin, le concept de super-cycle se base uniquement sur une progression de la demande alors qu’ici d’autres facteurs entrent en compte, tels que des perturbations dans les productions et les chaînes d’approvisionnement, ainsi que le sous-investissement.

La croissance de la demande repose sur les technologies de la transition énergétique mais si les matières premières deviennent trop chères, leur utilisation pourrait être revue à la baisse, comme le cobalt dans les batteries au lithium.

Yves Jégourel souligne d’autre part que les matières premières ont le vent en poupe auprès des investisseurs. La spéculation a donc contribué à faire grimper les cours - une remontée initiée par la reprise de l’activité, notamment chinoise, après la crise de 2020, qu’il compare à celle des années 30. Aujourd’hui il semblerait que les effets de la crise aient été intégrés dans les différents marchés. Les investisseurs procèdent d’ailleurs à quelques prises de bénéfices. « L’heure est à l’atterrissage des cours », estime Philippe Chalmin. Les marchés devraient bientôt se recentrer sur les risques géopolitiques.

 

Bourse : le Ring sauvé !

10.06.2021
+

Les propositions de l’UE mettent en péril le recyclage des métaux

09.06.2021
+

Semaine du LME / Asie : le poids de la Chine discuté

02.06.2021
+