Retour
cours des métaux

antimoine manganèse lithium

Tensions en mer Rouge : un casse-tête pour le transport maritime

Panorama des métaux mineurs

Posté par : Aline Lecuq 08.01.2024 à 16h00

Les attaques menées par les rebelles Houthis en mer Rouge sèment la pagaille. De nombreux métaux mineurs en font les frais. 

 

Antimoine : en hausse

Les cours de l’antimoine ont poursuivi leur progression, sur fond de tensions sur l’approvisionnement et de hausse des coûts du fret causée par les problèmes d’acheminement en mer Rouge. Les cours du trioxyde d’antimoine, en Chine, en Europe et aux Etats-Unis, sont également orientés à la hausse en raison d’un renforcement de la demande et de tensions sur l’offre. « Les stocks sont limités et les coûts du transport sont plus élevés en raison des problèmes en mer Rouge », résume un acheteur. Il indique ne pas avoir acheté d’antimoine la semaine passée, mais estime que les prix s’élèvent à 12.000 $/tonne cif Rotterdam. D’après lui, la demande montre des signes de reprise. « Expédier du métal est devenu un cauchemar », a toutefois concédé un vendeur, faisant référence aux problèmes d’attaques de navires en mer Rouge, qui contraignent les transporteurs maritimes à détourner leurs bateaux, ce qui augmente considérablement les délais d’acheminement et les prix du transport.

 

Manganèse : raffermissement

Les cours des flocons de manganèse ont poursuivi leur ascension lors de la première semaine de janvier, sur fond de perturbations des expéditions transitant par la mer Rouge. Les cours chinois à l’exportation, base fob, restent, quant à eux, étals. Les attaques menées par les rebelles Houthis depuis la mi-décembre ont contraint les compagnies de transport maritime à détourner les navires du canal de Suez pour les rediriger vers le cap de Bonne-Espérance, ce qui pousse les coûts du fret à la hausse. Le marché export chinois est calme depuis plusieurs semaines, en raison du ralentissement de l’activité lié aux congés de Noël. Les acteurs du marché chinois qualifient de prudente l’approche des opérateurs européens. « Nous n’avons eu que très peu de demandes cette semaine, indique un négociant en flocons de manganèse, de nombreux consommateurs sont toujours en congés et d’autres s’inquiètent de voir les coûts du fret s’envoler ». Le sentiment demeure néanmoins haussier sur le marché chinois, en raison de craintes de pénurie d’offre, plus particulièrement sur le marché européen.

 

Lithium : demande au ralenti

Les cours chinois du carbonate de lithium se sont légèrement renforcés récemment, les vendeurs tentant de pousser les cours à la hausse sur fond de demande des consommateurs relativement faible. Les cours spot européens et américains sont restés globalement inchangés lors des premiers jours de 2024. Les acteurs du marché étaient, pour une grande partie, toujours en congés. Les sources interrogées s’accordent à dire que la période des fêtes de fin d’année s’est révélée très calme et que la demande peine à se redresser. « Le Nouvel an chinois approchant, il est peu probable que les vendeurs procèdent à du déstockage massif. Je n’anticipe pas de rebond de la demande avant début mars », a déclaré un vendeur de lithium sur le marché international.

            Par ailleurs, les recycleurs de batteries lithium-ion doivent voir plus loin que le court terme et garder la tête froide afin d’affronter les défis du secteur, d’après Elliott Ethridge, vice-président des ventes pour Ecobat. « Si vous êtes dans le marché du recyclage, vous devez vous concentrer sur les perspectives à long terme », conseille-t-il. Le contexte est perçu comme difficile, à la fois en raison de la volatilité des matières premières, qui impacte les prix de la masse noire (black mass), mais aussi des conditions économiques en Europe. Les opportunités restent intéressantes à long terme, rassure Elliott Ethridge. « Ces facteurs sont très volatils, très dynamiques et le besoin de recycler ne va pas s’atténuer ou disparaître. L’industrie du recyclage doit juste apprendre à surfer sur les vagues », estime-t-il. Ecobat est un exemple d’entreprise qui a dû se réinventer, dans un environnement en pleine mutation, pour survivre.

Métaux mineurs : l’absence des Chinois brouille les pistes

19.02.2024
+

Lithium : un marché porteur mais non sans écueils pour les négociants

12.02.2024
+

Le cobalt et le lithium face à une demande moins robuste que prévu

05.02.2024
+