Retour
cours des métaux

nickel offre Indonésie

Métaux de base : vague verte

Argus des Métaux

Posté par : Aline Lecuq 29.02.2024 à 08h30

A l’instar des autres métaux du complexe, le nickel est orienté à la hausse ce matin à Londres. Il affiche un gain de 0,25% depuis l’ouverture, à 17.630 $/tonne, et se prépare à terminer le mois de février en territoire positif (+8,5%), une première depuis juillet 2023. Même tendance pour le contrat le plus échangé sur le ShFE, avec une progression de 2,1% sur la séance, à 138.190 yuans (19.210,40 $) la tonne, et de 8% depuis le début du mois. Le métal du diable avait fortement progressé avant l’annonce des nouvelles sanctions américaines contre la Russie, la semaine dernière. Les métaux ne sont finalement pas concernés par les nouvelles mesures, mais le nickel est resté solide, en raisons de craintes sous-jacentes de tensions sur l’offre.

En Indonésie, plus gros producteur mondial, les retards dans l’attribution de nouveaux quotas miniers ont contraint les fonderies à ralentir leur production. « En réponse aux ajustements à venir du côté de l’offre, les baissiers liquident leurs positions », explique Sandeep Daga, directeur de Metal Intelligence Centre. « Cependant, au regard de la contraction de la demande, il est difficile d’évaluer si un niveau d’équilibre a été atteint. De même, il est encore trop tôt pour savoir si les heures sombres du nickel sont derrière lui », juge-t-il. Rappelons que le nickel avait chuté de 40% l’année dernière, la plus mauvaise performance du complexe.

Le nickel et l’étain a des sommets plurimensuels

22.04.2024
+

L’étain à l’assaut des sommets

22.04.2024
+

Les primes sur les métaux de base impassibles face aux interdictions américaine et britannique

22.04.2024
+